Belle-Dassanetch.fw_
Volcan-jaune.fw_
Zodiac-Omo.fw_
Salutation-Omo.fw_
Femme-Turkana.fw_
Nyiro-foret.fw_
Ndoto-piscine.fw_
Hamer-parré.fw_
Lake-Turkana.fw_
Central-Island
Ndoto-drom-juu.fw_
Borana.fw_
Logipi

3 lionnes sur le sentier…

février 13, 2016 by Jean-Yves Marteau 2 Comments

Nos trois premiers jours de trek en terres Datoga et Maasaï, dans la partie Sud de l’Aire de Conservation de Ngorongoro, nous conduisent des rives du Lac Eyasi au bord du cratère de Ngorongoro. La pause déjeuner nous permet d’attendre, mais en vain, le ranger qui doit désormais nous guider dans cette région où la faune sauvage est très présente ; sans ranger mais avec nos guides et âniers Datoga, nous entamons le dernier tiers de marche le long des lèvres du cratère… Enfin, en cette troisième journée de marche plutôt longue, nous profitons du passage tardif de notre 4×4 de ravitaillement pour finir l’étape.

Deux minutes plus tard, nous croisons un vieil éléphant mâle puissamment armé qui broute nonchalamment dans la forêt jouxtant le sentier ; passer là à pied et sans ranger aurait été quelque peu risqué. Continuant une petite dizaine de minutes, la faune manifeste de nouveau sa présence. Cette fois, ce sont trois lionnes en train de dévorer un zèbre qu’elles viennent d’attraper. L’une des lionnes est littéralement couchée à travers le sentier, que nous étions sensés emprunter ! Même à bord de notre 4×4, nous ne sommes pas fiers : les lionnes rechignent à abandonner leur proie et ne font que s’éloigner de quelques mètres dans les fourrés, en nous scrutant du regard. Comment serions nous passés ? Arrivés au camp avec ces dernières émotions, nous voyons pourtant bientôt arriver nos âniers avec la caravane d’ânes portant nos bagages ; ils sont passés par le même chemin, leur statu de bipède imposant le respect des lionnes. Devant notre étonnement, nos âniers rigolent ; la vie au milieu de la faune sauvage est leur quotidien, et ce depuis la nuit des temps. Ceci est l’exemple parfait de l’harmonie qui existe dans la région, les peuples pasteurs et la grande faune africaine se partagent l’espace et savent vivre ensemble.

Tags:,

2 Comments

georges eymery avril 6, 2016 at 2:45

Cet épisode,parmi tant d’autres reste bien gravé dans nos mémoires

amitiés
Au fait,il y avait 3 lionnes…

Jean-Yves Marteau avril 10, 2016 at 6:57

Bonjour Georges, Effectivement il y en avait 3, je vais corriger et surtout compléter l’histoire… quand j’en aurai le temps.
Amitiés
Jy

Leave a Comment

Feel free to leave us a comment. Just simply enter the form below and click Submit.